Rwanda : la hausse des prix des aliments et de l’éducation poussentl’inflation de septembre vers le haut

Les baisses des produits alimentaires observées entre août et septembre 2018 concernent principalement les «légumes» avec 2,0%, le « lait, fromage et œufs » avec 1,2% et les « viandes » avec 1,1%. En revanche, les prix ont augmenté de 3,5% pour les « fruits » et de 0,3% pour les « poissons et fruits de mer ». Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix de l’ « enseignement » de 3,4%.

Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Casablanca avec 0,8%, à Fès avec 0,7%, à Meknès avec 0,6%, à Tétouan avec 0,5% et à Agadir et Kénitra avec 0,4%. En revanche, des baisses ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 2,5%, à Safi avec 1,1%, à Guelmim avec 0,8%, à Oujda avec 0,7% et à Dakhla avec 0,4%.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,1% au cours du mois de septembre 2018 conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 2,1% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,6%. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% dans la «communication» à une hausse de 6,3% dans les « biens et services divers ».