DES SOURCES FIABLES: LE DMI DE PAUL KAGAME A ASSASSINÉ OLGA MUGEGE LE 17/11/18.

EN PROVENANCE DE DIFFÉRENTES SOURCES: LE CRIMINEL PAUL KAGAME PAR LE BIAIS DE SON DMI A ASSASSINÉ OLGA MUGEGE LE 17/11/18.

Le 18/11/18, des tabloïds dirigés par DMI ont publié le décès d’Olga Mugege suggérant qu’elle s’est suicidée. Ils ont noté qu’elle a succombé à ses blessures après avoir tombé à partir du 10ème étage de l’hôtel Ubumwe. Sans enquête ni autopsie les services de sécurité rwandais ont immédiatement conclu que la jeune Belge d’origine burundaise avait commis une suicide. Dossier clos, classement sans suite.

Une question que tout le monde se demande: Est-ce Olga Mugege était-elle suicidaire?

Toutes les sources contactées, sa famille ses amis et ses proches ont indiquées qu’en aucun cas Olga ne pouvait pas se suicider car son amour et attachement sans bornes pour son fils étaient plus fort que sa propre vie même. Olga Mugege ne se suiciderait pas ou ne penserait jamais à se suicider répètent ses proches amis.

Son arrivée au Rwanda.

Olga Mugege est arrivée au Rwanda en 2017 en tant que chef de projet après avoir été affectée dans la région par son nouvel employeur, Burda, dont le siège social est à Munich, Allemagne. En 2016, Burda international avait ouvert un bureau opérationnel pour l’Afrique de l’Est au Rwanda. Ce bureau se charge également des pays de l’IGAD.

C’est dans ce contexte qu’Olga Mugege, citoyen belge d’origine burundaise, est venu au Rwanda en tant qu’experte pour Burda International. Auparavant, elle avait travaillé dans le secteur bancaire à Bruxelles et à Londres.

Pendant qu’Olga travaillait à Londres en tant que négociatrice en opérations de change elle avait rencontré un homme blanc, ensemble ils ont eu un enfant. Au moment où elle a déménagé au Rwanda en 2017, la relation avec le père de son enfant était terminée.

Sa vie à Kigali

Selon différentes sources proches de la victime, une fois au Rwanda, Olga Mugege ne sortait pas avec des hommes ni Rwandais ni Africain en général. Mais après un certain temps, elle a commencé à sortir avec un homme blanc marié d’âge moyen. Nos sources nous ont révélé que le nouveau amoureux d’Olga était un haut diplomate résidant à Kigali au Rwanda. Un diplomate d’ambassade d’un pays puissant occidental (le pays a été retenu à la demande de mes sources).
Selon nos sources, les deux amoureux se rencontraient plus ou moins deux fois par semaine et les samedis à des hôtels cinq ou quatre étoiles du Rwanda. Cependant, l’Hotel Ubumwe semblait être leur place favorite et tout aller à la merveille pour les deux amoureux.

Raisons de son assassinat

Selon mes sources, pendant quelques temps, le DMI de Kagame le Service National de la Sécurité et du Renseignement du Rwanda (NISS) soupçonnait que l’amoureux d’Olga détestait le Président Rwandais Paul Kagame mais le DMI n’avait pas de preuves. D’après les proches d’Olga, le président rwandais n’appréciait pas la façon dont les autorités du pays que le diplomate amoureux d’Olga le traitait depuis certains temps. Chaque passage dans ce pays, Kagame est toujours bombardé par des questions pertinentes sur les violations des droits de l’homme et la musèlement de liberté d’expression. Pendant un bon bout de temps, le DMI de Kagame cherchait à incriminer le diplomate mais en vain.

Quand le DMI avait appris les relations amoureuses d’Olga et son petit copain diplomate c’était une occasion tant rêvé et surtout à ne pas manquer. Acharner contre le diplomate, le DMI de Kagame avait passé des mois traquant Olga et son amoureux mais les résultats n’apportaient rien de spécial que deux adultes amoureux.

Les agents secrets du DMI de Kagame n’avaient pas perdu du temps, avec toute urgence ils avaient contacté Olga et voulaient la recruter pour espionnage. Malheureusement pour le DMI et heureusement pour le diplomate la brave Olga déclina l’offre. Malgré le refus d’Olga, le DMI de Kagame persistait toujours.

Comme dernier recours, le DMI de Kagame exigea à Olga de prendre des photos compromettantes du diplomate. Sous pression Olga accepta la mission. Dès ce jour, les agents secrets du DMI était toujours derrière ses trousses lui demandant si elle a déjà pris les photos. À chaque moment, la victime disait non, et créait des prétextes car elle n’avait pas de courage pour trahir son amoureux. Comme le temps passé, le DMI s’inquiétait.

Sans soucis la victime avait acheté un billet d’avion à l’un des agence de voyage pour passer ses vacances de Noël et fin d’année en Europe. La pauvre ne savait pas que le DMI avait imprégné le Rwanda plus spécialement Kigali jusqu’à la moelle épinière. Le fait que Olga Mugege la femme qui connaissait trop, aurait acheté un billet d’avion pour se rendre en Europe avait sonné un cri d’alarme parmi les membres du NISS/DMI qui suivaient cette affaire de près.

Malheur à la victime, MR. le diplomate avait aussi réduit ses rencontres avec Olga, et cela inquiétait beaucoup les hommes de Kagame.

Comme d’habitude la victime avait réservé une chambre en avance à l’hôtel Ubumwe le Samedi 17, Novembre, 2018. Comme toujours, la pauvre Olga arriva la première au rendez-vous. À sa grande surprise, la réception l’orienta au 8ème étage au lieu du 10 ème étage comme d’habitude.

Surprise, la victime ne s’attendait de trouver dans la chambre les agents secrets du DMI. D’après nos sources, Olga avait été interrogée, torturée et puis l’envoyée vers la fenêtre par les agents du DMI de Kagame. Il y a aussi suspicion qu’elle était violée par ces assassins avant le soi disant “suicide.”

D’après nos sources, le petit ami d’Olga est arrivé aux environs 30 minutes après Olga, mais la réception lui avai dit qu’elle n’était pas là et que personne n’avait réservé une chambre sous les noms que le diplomate avait fourni.

Qui a ordonné l’assassinat d’Olga, la femme qui connaissait beaucoup?

Comme tous les assassinats de haut niveau au Rwanda, Affandé Kagame doit donner son accord via son DMI. Cette fois ci, le général Joseph Nzobamwita était l’homme qui a dirigé dès le début jusqu’à la fin de cette mission odieuse.
Que la terre soit légère à Olga Mugege la jeune maman qui a refusé jusqu’à son dernier soupir de décevoir son amoureux diplomate.

Par Gakwerere Rpf